Bernard Chambenoit

Impression Bernard Chambenoit Accessibilité Zoomer Dézoomer Lire le contenu

Bernard CHAMBENOIT

 

 

 

Bernard Chambenoit  est né le 08/09/1901 à Quennes dans l’Yonne il se destine à une carrière administrative en Outre-mer, il rencontre sa future épouse Jane Alard-Gautier d’une famille de meunier. Il fait l’école de meunerie avant de s’installer en 1934 à Pont l’Abbé d’Arnoult, il achète le moulin Chocat sur les bords de l’Arnoult et le modernise.il sera très longtemps président de la fédération régionale de meunerie du Poitou-Charentes. 

Il est Maire de Pont l’Abbé d’Arnoult de 1944 à 1977 et  durant ces  années de mandats, il modernise la commune en la dotant d’équipements qui participent au rayonnement de Pont l’Abbé :

  • Construction du groupe scolaire René Caillé (architecte Marcel Lods)
  • Foyer Rural (architecte André Morisseau)
  • Camping municipal (architecte André Morisseau)
  • Piscine
  • Bureau de poste
  • Aménagement d’un terrain de football avec tribunes
  • Jardin public…..

Monsieur Chambenoit préside durant de très nombreuses années l’association cantonale des Anciens Combattants et le club de football, l’USPL.

Conseiller général du Canton de St Porchaire.

De 1945 à 1970, il est élu conseiller général du canton de St Porchaire et devient vice-président du Conseil Général de la Charente-Maritime présidé par André Dulin. Il est à l’origine de la création du bibliobus (bibliothèque centrale de prêt) et s’investit beaucoup dans le développement économique, participe à la création de l’Union Départementale des Offices de Tourisme et des Syndicats d’Initiative. Il est secrétaire du syndicat départemental des chemins de la Charente-Maritime. Durant son mandat de conseiller général il représentera le département au conseil d’administration de la régie départemental d’Aunis et de Saintonge qui gère, à l’époque, le réseau public d’autobus.

Chevalier de la Légion d’honneur, titulaire de la médaille départementale du Mérite sportif, chevalier de l’ordre national du Mérite, il décède le 31/12/1986. Il repose dans le cimetière de Pont l’Abbé d’Arnoult. Pour honorer sa mémoire, la commune de Pont l’Abbé d’Arnoult a inauguré le 18 juillet 1987, sous la mandature du docteur Claude Meunier, une avenue qui porte son nom.