Jean-Martin Bienassis

Impression Jean-Martin Bienassis Accessibilité Zoomer Dézoomer
  • Né le 11 novembre 1766, fils de François et de Marie Delaye, époux de Marguerite Valentin le 5 juillet 1791
  • Compagnon poêlier il accomplit son tour de France corporatif sous le pseudonyme de « Saintonge la Liberté »
  • Le 14 juillet 1789, il participe à la prise de la Bastille, dès lors il est surnommé  « Saintonge la liberté »
  • Rentre à Pont l’Abbé d’Arnoult en héros et décide d’exercer son métier de poêlier
  • Décède le 19 mai 1838 (deux jours après René Caillé)

Retranscription littérale du texte de son monument :

  • L’une des faces de la stèle indique : « Ici repose le corps de Jean-Martin Bienassis né le onze novembre 1766 et mort à Pont l’Abbé le dix-neuf mai 1838. Le quatorze juillet 1789 le vit l’un des premiers sur la brèche à l’assaut de l’Ancien Régime ; puis il retourna à son atelier comme Cincinnatus à sa charrue soupçonnant à peine la grandeur de son œuvre et la sublimité de son dévouement».
  • Sur l’autre est écrit : « Passant si jamais la haine du despotisme pouvait faiblir en ton âme au retour anniversaire de ce quantième où il s’est immortalisé viens sur cette tombe évoquer le vainqueur de la Bastille et te ret(r)emper dans son souvenir».

La commune pour perpétuer sa mémoire a donné son nom à une rue de Pont l’Abbé d’Arnoult